Bandeau
Collège Françoise Dolto - Chaponost
Slogan du site

Site Internet du collège Françoise Dolto, situé à Chaponost, dans le département du Rhône

logo article ou rubrique
« Le malade imaginaire » au théâtre des Célestins (2015)

par La Documentaliste

Jeudi 02 avril les élèves de 5e2 et 5e3 sont allés voir la pièce de Molière Le malade imaginaire au théâtre des Célestins à Lyon (mise en scène de Michel Didym), avec leurs professeurs de français, Mme Delache et Mme Rousseau.

Pour l’occasion les élèves se sont mis dans la peau d’un journaliste couvrant l’évènement, retrouvez ici quelques-uns de leurs articles !

le malade imaginaire

Emma Phlix :

« Hier, nous sommes allés au théâtre des Célestins, voir une pièce : Le malade imaginaire de Molière, le personnel était très accueillant et le théâtre magnifique ! Les fauteuils étaient en velours rouge et le plafond était orné de dessins ! La salle où se déroulait la pièce était assez grande, il y avait des rangées de balcons en hauteur. La pièce a commencé par un long monologue d’Argan. Pendant les intermèdes, les acteurs dansaient ou chantaient, ils étaient déguisés ; les costumes étaient très beaux et originaux. Ils parlaient parfois latin. Cette pièce était très agréable et très intéressante à regarder. J’ai beaucoup aimé ! »

Emeline Denayer :

"Certaines classes de 5e du collège Françoise Dolto ont pris le bus l’après midi du 2 avril pour aller au théâtre des Célestins. Ils nous ont raconté ce qu’ils en ont pensé.
Ils ont trouvé que le théâtre, vu de l’extérieur, était magnifique mais que l’intérieur était encore plus spectaculaire avec son grand lustre et ses magnifiques peintures. Ils avaient des places dans la zone « Orchestre », la mieux placée. Ils étaient à quelques rangs des comédiens.
Une fois le spectacle commencé, il n’y avait plus de bruit. Les comédiens n’avaient pas besoin de micro. La pièce était bien mise en scène. Le début était très prenant mais il y avait des passages longs en particulier le monologue d’ Argan. Entre les actes, il y avait des intermèdes musicaux très réussis. Il y avait des moments humoristiques qui ont beaucoup fait rire les spectateurs. Même les comédiens riaient ! A la fin de la pièce, ils ont tellement été applaudis qu’ils sont revenus trois fois.
Les élèves sont alors partis reprendre leur bus pour rentrer au collège.

Ici se termine notre article spécial sur le Malade imaginaire !

Nolwene Arjoun :

"Le malade imaginaire bien réel à Lyon !

Après avoir quitté leur collège, deux classes de 5e se sont dirigées vers le théâtre des Célestins pour voir Le malade imaginaire, la dernière œuvre de Molière. En effet le 2 avril 2015 se déroulait une représentation scolaire, chose très rare, surtout dans un lieu comme le théâtre des Célestins !
La pièce (mise en scène par Michel DIDYM) a pour ainsi dire été l’objet d’un coup de neuf, l’œuvre originale a été revisitée façon XXIe siècle tout en gardant l’authenticité du XVIIe siècle (version originale), tout un art !
Tous les éléments sont réunis pour créer une pièce drôle : le comédiens, les décors, les rôles...
Vous l’aurez compris, la pièce est hilarante et le lieu magnifique ! N’hésitez plus et allez voir les prochaines représentations qui ont lieu du 31 mars au 10 avril 2015 !« Gil de Nagourski : »Les 5e 2 et les 5e 3 du collège de Chaponost, ont assisté à une représentation du Malade imaginaire, à Lyon, le 2 avril. Cette pièce, qui est mise en scène par Michel Didym a une durée de deux heures.

Dans cette magnifique salle de théâtre à l’italienne, où les élèves de 5e ont eu la chance d’être placés devant la scène, il y a des passages et des personnages très drôles comme Bruno Ricci, dans le rôle de Thomas Diafoirus, qui est présenté comme un personnage assez fou, avec des manières d’être sur scène qui ont beaucoup fait rire les élèves. Il y a des intermèdes musicaux très drôles comme le passage des Egyptiens, où les costumes sont drôles et bien faits. Il y a des moments où il ne se passe pas grand chose, comme le monologue d’Argan du début, ce qui n’a pas vraiment intéressé les élèves de 5e. Mais l’ensemble est très comique et bien joué.« Louise Fugier : »Le 2 avril, au théâtre des Célestins à Lyon, les 5°2 et 5°3 du collège Françoise DOLTO ont assisté à une représentation du Malade imaginaire, mis en scène par Michel DIDYM . Ils sont arrivé à 14h30 sur la place des Célestins, il y avait bien sûr d’autre collèges et lycées. Quand ils sont rentrés dans le hall du théâtre, ils ont pu admirer la splendeur du théâtre. Quelqu’un est venu les chercher et les a placés dans la salle. Là encore ils ont pu admirer la splendeur de la salle. Un vrai théâtre à l’italienne ! Les balcons, la scène, les détails, tout était magnifique ! Les 5°2 et les 5°3 ont eu la chance d’être placés à l’orchestre c’est à dire aux places devant la scène. Enfin la représentation commence ! Le rideau se lève et Argan est placé au centre de la scène à son bureau. Les élèves ont pu retrouver tout ce qu’ils ont étudié en classe : les comiques (répétition, geste, parole, caractère et situation), les répliques... Les intermèdes étaient repris à notre époque pour que cela ne soit pas trop ennuyeux . Les costumes étaient très réalistes et les acteurs jouaient très bien leurs rôles et certains interprétaient plusieurs rôles. Les élèves ont pu remarquer que les acteurs ne pouvaient pas toujours garder leur sérieux en situation comique. La pièce se termina et les comédiens furent rappelés trois fois par le public. Les élèves sortirent heureux d’avoir eu la chance de pouvoir voir une pièce au théâtre des Célestins."